PARTAGER

La sécurité d’Emmanuel Macron est au cœur de leurs préoccupations. Les “précurseurs” ont un rôle essentiel auprès du chef de l’État.

Que s’est-il passé vendredi 17 janvier à Paris ? La soirée d’Emmanuel Macron au théâtre a viré au cauchemar pour les services de sécurité du président, lorsque quelques dizaines de manifestants ont tenté de s’introduire au théâtre des Bouffes du Nord, où https://www.planet.fr/politique-retraite-emmanuel-et-brigitte-macron-evacues-dun-theatre-parisien-sous-les-clameurs-des-manifestants.1924265.29334.html?xtor=SEC-63 assistaient à une représentation. Comme l’explique http://www.leparisien.fr/faits-divers/incident-des-bouffes-du-nord-la-securite-d-emmanuel-macron-en-constante-adaptation-18-01-2020-8239092.php, le GSPR (Groupement de sécurité du Président de la République) est composé de plusieurs postes : des conducteurs de sécurité, des officiers de sécurité mais aussi des précurseurs. Un rôle méconnu mais essentiel puisque ces derniers sont chargés de repérer le terrain avant un déplacement d’Emmanuel Macron. Désormais,…

  Lire…