PARTAGER

Christophe Castaner passe pour un habitué des bourdes. D’ailleurs, il semble avoir commencé assez tôt.

C’est un souvenir malheureux que le ministre de l’Intérieur aurait probablement préféré oublier. Depuis son entrée au gouvernement d’Edouard Philippe, Christophe Castaner semble multiplier les gaffes et les faux pas en tout genre. Porte-parole du gouvernement, il enchaîne les lapsus. A peine nommé ministre de l’Intérieur, il attire l’attention du public par ses nombreuses bévues, qui se suivent et se ressemblent.

Propos maladroits sur le “voile chrétien”, révélations de ces liens passés avec le milieu marseillais, violences policières contre les “gilets jaunes”, virée en boîte de nuit remarquée, gestion douteuse de l’affaire Steve Maia Caniço, le ministre n’en loupe pas une, cristallise les critiques et doit faire face à de nombreuses accusations d’incompétence.

BD porno et coups bas : Christophe Castaner, un ministre gaffeur ?

Pourtant, un article de…

  Lire…