PARTAGER

Une association s’est donnée pour mission d’offrir un havre de paix aux éléphants exploités durant leur vie.

Maison de retraite pour éléphants : 28 hectares de terrain au cœur du Limousin

Dans le parc naturel régional du Périgord, en Haute-Vienne, Elephant Haven s’apprête à ouvrir ses portes à la fin de l’été 2018, porté par Sofie Goetghebeur. Une première en France contrairement au reste du monde où de telles initiatives existent, notamment en Asie, en Afrique et en Amérique. Le centre permettra d’accueillir les éléphants retraités du cirque, d’autant plus nombreux que dans certains pays d’Europe, les animaux sauvages sont interdits dans les cirques. Fin 2016, 141 éléphants étaient comptabilisés dans les cirques d’Europe, détaille Le Parisien. “Il fallait créer d’urgence une structure permettant d’accueillir ces éléphants”, a déclaré Sofie Goetghebeur à Libération.

Pour financer ce projet, Sofie Goetghebeur et son compagnon Tony Verhulst ont fait appel aux dons de particuliers, à d’autres associations comme la fondation Brigitte Bardot et ont investi leurs propres économies….

  Lire…