PARTAGER

Rachida Dati ne fait pas l’objet d’une plainte, mais certains de ses émoluments pourraient être passés au crible. D’après les informations du Parisien, une enquête préliminaire portant sur ses liens avec Renault-Nissan vient d’être ouverte.

Rachida Dati et Renault-Nissan : la candidate à la mairie de Paris visée par une plainte ?

Le glas tombe en novembre 2018, quand Carlos Ghosn – P-DG de Renault – est arrêté au Japon. Il est soupçonné, entre autres, d’avoir dissimulé ses revenus au fisc. Dès lors, la justice nipponne s’empare de l’affaire dont certaines répliques impactent jusqu’en France. C’est en tout cas ce qu’avance http://www.leparisien.fr/faits-divers/affaire-carlos-ghosn-une-enquete-ouverte-sur-les-contrats-de-rachida-dati-et-alain-bauer-21-05-2019-8076606.php qui rapporte l’ouverture d’une enquête préliminaire visant Rachida Dati et Alain Bauer. La première était conseillère juridique pour la société tandis que le second était consultant pour des questions de sécurités. Tous deux ont été engagés entre 2010 et 2013 via Renault-Nissan BN (RNBV), une structure néerlandaise “opaque” d’après le quotidien.

L’enquête, dont l’ouverture a été confirmée par “trois sources…

  Lire…