PARTAGER

Interpellé mardi 13 octobre par les forces de l’ordre pour le meurtre de Victorine dartois, après le témoignage d’un de ses proches, Ludovic Bertin, 25 ans, a fini par avouer les faits. Il a été mis en examen pour “meurtre précédé d’une tentative de viol”. L’a-t-il aussi enlevée et séquestrée ?

Des aveux non satisfaisants. Ludovic Bertin, principal suspect du meurtre de https://www.planet.fr/actualites-victorine-dartois-qui-sont-les-protagonistes-de-laffaire.2077497.1464.html?xtor=SEC-63, a été mis en examen jeudi 15 octobre 2020 à Grenoble pour “meurtre précédé d’une tentative de viol”. C’est le signalement d’un proche, à qui le jeune père de famille se serait confié, qui a mis les enquêteurs sur sa piste. Avant son interpellation le mardi 13 octobre à Villefontaine par le GIGN, les gendarmes de la SR de Grenoble ont effectué plusieurs recoupements afin de confirmer leurs soupçons. Une partie de son ADN a été retrouvé sur les affaires de la victime. Si l’homme de 25 ans, qui encourt une peine de réclusion criminelle à perpétuité, a avoué certains faits, plusieurs zones d’ombres persistent…

Décès de Victorine : il nie tout mobile sexuel

Ni le parquet, ni la famille Dartois ne croient à ses explications, dont Boris Duffau…

  Lire…