PARTAGER

Appels abusifs, demandes sans réelle urgence… Sur les 19 millions d’appels reçus en 2017, la Fédération des pompiers (FNSPF) atteste que près d’un tiers ne nécessitaient pas l’intervention des secours. Des services sont donc à présent payants.

Trop c’est trop. Comme les services des urgences, les pompiers sont sursollicités. Simples maux de tête, blessures superficielles, clés oubliées, fuites d’eau, présence d’une grosse araignée… De très nombreuses demandes sans aucun caractère d’urgence empoisonnent le quotidien des sapeurs-pompiers et encombrent leurs lignes téléphoniques. Ces appels, qualifiés d’abusifs, sont en hausse constante ces dernières années. Et cela n’est évidemment pas sans conséquence…

Interventions des pompiers : le bon fonctionnement du service perturbé

Beaucoup trop d’appels “farfelus” mobilisent en effet des pompiers, et rallongent par la même occasion le temps d’attente des personnes les contactant pour de https://www.planet.fr/societe-egorgee-et-poignardee-en-pleine-nuit-une-mere-de-famille-est-entre-la-vie-et-la-mort.1807109.29336.html?xtor=SEC-63

  Lire…