PARTAGER

Des “cerfs-zombies” se baladent dans les forêts du Canada et des États-Unis mais aussi… en Europe. Cette maladie dégénérative chronique progresse de manière très anormale et inquiétante dans plusieurs pays. Pourrait-elle être transmise à l’homme ?

Une épidémie qui s’apparente à la maladie de la vache folle ? Une déficience qui s’attaque au système nerveux des cervidés tels que les https://www.planet.fr/societe-persil-ananas-cassis-aout-ces-mots-qui-vous-divisent.1849821.29336.html?page=1&xtor=SEC-63, les élans, les wapitis ou encore les rennes. Des informations relayées sur le site https://www.cdc.gov/, par les agences fédérales américaines.

Cerfs-zombies : des caractéristiques propres à certains morts-vivants

Une série de symptômes rappelle étrangement des attitudes propres à certains morts-vivants. Les animaux, une fois infectés, sont victimes de trébuchements, de difficultés à courir, d’une apathie et une perte de poids ainsi qu’une sécrétion excessive de salive. “Cela peut prendre plus d’un an avant qu’un animal infecté ne développe des symptômes”, expliquent les CDC.

“Dans plusieurs…

  Lire…