PARTAGER

Il a tiré la sonnette d’alarme à plusieurs reprises, affirmant que les prochains mois seront “les plus difficiles”. Le Conseil scientifique en fait-il trop ? Certains professionnels de santé souhaitent en tout cas ne plus être “gouvernés par la peur”.

Inquiétude et mise au point. Après un déconfinement placé sous le signe d’un recul du coronavirus, l’été a été marqué par une reprise épidémique, qui se manifeste toujours en ce mois de septembre. Alors que l’automne approche et que la baisse des températures ne va pas tarder à se faire sentir, certains s’inquiètent des mois à venir. C’est notamment le cas de l’Organisation mondiale de la Santé, qui a prévenu les Européens que les mois d’octobre et de novembre seraient plus durs pour le continent, avec une augmentation des cas et des décès.

Coronavirus : certains ne veulent plus “être gouvernés par la peur”

En France, la sonnette d’alarme a été tirée depuis longtemps par https://www.planet.fr/actualites-covid-19-les-4-mois-qui-viennent-seront-les-plus-difficiles-previent-jean-francois-delfraissy-le-president-du-conseil-scientifique.2058189?xtor=SEC-63 mis en place par le gouvernement au début de l’épidémie. Alors que ses avis étaient très…

  Lire…