PARTAGER

L’ancien patron de Renault-Nissan doit composer avec un lourd passé familial qu’il a toujours veillé à garder secret. Découvrez l’histoire de son “père fantôme”.

Depuis qu’https://www.planet.fr/societe-le-cout-exorbitant-de-la-fuite-de-carlos-ghosn.1918155.29336.html?xtor=SEC-63 où il était assigné à résidence, https://www.planet.fr/societe-conference-de-presse-de-carlos-ghosn-ce-qui-a-enerve-les-internautes.1918330.29336.html?xtor=SEC-63 fait la Une des journaux. Mais bien des années auparavant, son père à lui aussi fait parler de lui pour des faits dont il n’y a pas lieu de se vanter. En effet, et ainsi que le rapporte https://www.nouvelobs.com/economie/20200107.OBS23163/info-obs-la-tragedie-familiale-que-carlos-ghosn-a-toujours-occultee.html, dans les années 1960, Jorge Ghosn a été condamné à mort pour le meurtre d’un prête. Les faits se sont déroulés à Beyrouth au Liban alors que l’homme d’affaires était encorehttps://www.planet.fr/societe-qui-sont-les-enfants-de-carlos-ghosn.1917582.29336.html?xtor=SEC-63. Une histoire avec laquelle il a dû composer plus ou moins…

  Lire…