PARTAGER

Alors qu’il existe huit motifs possibles pour justifier un déplacement sur l’attestation dont chaque citoyen doit désormais se munir pour sortir, le Conseil d’Etat souhaiterait en retirer certains et en durcir d’autres. Le gouvernement a 24 heures pour agir.

Depuis le lundi 16 mars 2020, chaque personne qui souhaite quitter son domicile doit être en mesure de le justifier au moyen d’une https://www.planet.fr/societe-coronavirus-comment-obtenir-une-attestation-pour-se-deplacer.1958982.29336.html?xtor=SEC-63. Ce document officiel, à imprimer ou à recopier à la main, doit être présenté aux forces de l’ordre avec une pièce d’identité. Alors qu’initialement, il comportait cinq motifs possibles, trois autres ont été ajoutés en fin de semaine dernière, portant ainsi leur nombre total à huit. Mais Dimanche, le Conseil d’Etat est monté au créneau. Dans un communiqué, il a en effet fait savoir qu’il souhaitait que certains motifs soient durcis par le gouvernement.

Attestation de sortie : fini les joggings ?

Saisi d’un référé-liberté, le Conseil d’Etat a ainsi estimé que certains motifs étaient trop permissifs. Dans son viseur notamment, le motif relatif aux “déplacements brefs, à proximité du…

  Lire…