PARTAGER

Deux nouvelles interpellations. Un an après l’arrestation de quatre personnes dans l’enquête sur un projet d’attentat contre le chef de l’Etat en novembre 2018, deux hommes, âgés de 30 et 45 ans, ont été arrêtés ce mardi 12 novembre en Moselle et placés en garde à vue.

En novembre 2018, Emmanuel Macron a-t-il échappé au pire ? L’enquête se poursuit. Si un projet d’attaque de l’ultradroite contre le président de la République a pu être avorté, toute la lumière sur cette affaire n’a pas encore été établie. Il y a un an, quatre sympathisants liés à l’ultradroite, en contact via un groupe Facebook contestataire nommé “Les Barjols”, ont déjà été mis en examen dans cette affaire, rappelle https://www.lci.fr/police/projet-d-attentat-contre-emmanuel-macron-en-2018-deux-nouveaux-suspects-lies-a-l-ultra-droite-interpelles-2137820.htmlDeux d’entre eux sont en détention provisoire.

Projet d’”action violente” contre Emmanuel Macron : des menaces vagues ?

Que leur reproche-t-on précisément ? Ils sont accusés d’avoir évoqué un projet d’attaque contre le chef de l’Etat, lors de sa tournée liée aux commémorations du 11-Novembre marquant le centenaire de la fin…

  Lire…