PARTAGER

Elisa Pilarski est décédée il y a trois mois et de nombreuses zones d’ombre demeurent. L’enquête sur son décès se poursuit mais elle pourrait encore durer plusieurs mois. Attendus depuis novembre, certains éléments devraient être communiqués dans les prochains jours.

Trois mois après la mort d’Elisa Pilarski, le mystère demeure. Le corps de cette jeune femme de 29 ans a été retrouvé le 16 novembre dernier dans une forêt de l’Aisne, présentant plusieurs morsures de chien(s). L’autopsie a conclu que son décès “a pour origine une hémorragie consécutive à plusieurs morsures de chiens aux membres supérieurs et inférieurs ainsi qu’à la tête”. Depuis, de nombreuses questions se posent sur l’identité des animaux impliqués. S’agissait-il des chiens de la chasse à courre qui se déroulait au même moment ? Le chien qu’elle promenait à ce moment-là, https://www.planet.fr/societe-mort-delisa-pilarski-une-video-devoilee-par-ses-proches.1935737.29336.html?xtor=SEC-63, est-il en cause ? Pour pouvoir répondre à ces questions, des prélèvements génétiques ont été effectués sur 67 chiens, les cinq de la victime et de son compagnon mais aussi les 62 animaux d’un équipage de chasse à courre. Les résultats sont attendus depuis la fin du mois de novembre et,…

  Lire…