PARTAGER

Un nombre considérable de préfets continue d’attendre une affectation territoriale, indispensable à l’exercice de ses missions. Pour autant, durant cette phase de transition, ils sont nombreux à percevoir primes et rémunérations, aux frais de l’Etat…

Les très gracieux salaires des préfets : une moitié d’entre eux ne sont pas affectés

Payés à rien faire, les préfets ? Loin s’en faut. Pourtant, ils demeurent nombreux à espérer décrocher une affectation territoriale. Or, comme le rappelle le site https://www.emploi-collectivites.fr/affectation-missions-blog-territorial, c’est précisément ce qui rattache un agent de la fonction public à son poste de travail. Fondamentalement, il s’agit de son “positionnement dans un service et des missions” qui se rattachent au dit service.

Or, sur les 250 préfets en exercice dans l’Hexagone, 127 ne sont pas affectés révèle https://www.capital.fr/economie-politique/michel-delpuech-debarque-que-deviennent-les-prefets-prives-daffectation-territoriale-1332199. Ce qui signifie qu’un peu plus de la moitié d’entre eux n’occupent pas de postes territoriaux. Une situation alarmante, contre laquelle la Cour des comptes…

  Lire…