PARTAGER

“Nous nous installons dans une crise qui va durer”, déclarait récemment Édouard Philippe, au sujet du coronavirus Covid-19 qui justifie la mise sous cloche du pays depuis le 17 mars 2020. L’épidémie, qui s’en prend dorénavant au monde entier, a nécessité plusieurs mesures d’urgence en France. Certaines pourraient coûter très cher puisque, pour préserver l’économie, l’Etat devra s’asseoir – temporairement au moins – sur tout un pan de l’impôt, qui lui permet normalement de financer son train de vie et les services publics.

Mécaniquement, une telle situation a de quoi inquiéter. D’abord sur le plan sanitaire, comme le souligne le Premier ministre devant les micros de https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/edouard-philippe-nous-nous-installons-dans-une-crise-qui-va-durer-1234149.html, mais aussi sur le plan financier. D’aucuns craignent en effet que l’exécutif ne soit finalement contraint de revenir sur certaines de ses promesses et abandonne certaines des…

  Lire…