PARTAGER

La mi-décembre approche et avec elle l’acompte du mois en cours. Si vous anticipez une baisse de vos revenus, il est possible d’en modifier le montant.

Chômage, partiel ou total, effondrement de tout un business model… Depuis les débuts de la crise sanitaire, les revenus de bien des Françaises et des Français ont chuté. Cela n’a rien de très étonnant : du fait des mesures prises par le gouvernement pour limiter la propagation du coronavirus CoVid-19 – telle que les deux phases de confinement, du couvre-feu ou la fermeture temporaire de certains types de commerces -, l’activité économique s’est tarit. Cela n’est pas sans conséquence, rappelle https://www.capital.fr/votre-argent/prelevement-a-la-source-credits-et-reductions-dimpot-ces-manip-a-ne-pas-oublier-deffectuer-dici-la-mi-decembre-1387620, qui donne la parole à François Landais, le directeur du pôle juridique et fiscal de Fiteco, un cabinet d’expertise comptable. “Depuis la déclaration de revenus de ce printemps, certains ménages ont dû procéder à une modulation à la baisse de leur taux de prélèvement”, rappelle-t-il. 

  Lire…