PARTAGER

Un bracelet électronique au lieu d’une application. Voici l’idée de la société toulousaine Sigfox pour éviter une seconde vague de contamination au Covid-19. Des discussions ont été ouvertes avec le gouvernement sur le sujet.

Libres mais placés sous surveillance électronique : cela pourrait-il être le quotidien des Français après le 11 mai ? Toutes les options des industriels permettant de gérer le déconfinement sont étudiées par le gouvernement. Principale inquiétude, ne pas pouvoir éviter une seconde vague de contamination au https://www.planet.fr/societe-en-direct-confinement-deplacements-courses-travail-quelles-restrictions.1959701.29336.html?xtor=SEC-63. L’exercice est complexe. C’est pourquoi il projette, comme c’est le cas dans plusieurs pays, de tracer les personnes infectées par le nouveau coronavirus, afin de pouvoir alerter tous ceux qui les ont croisées.

Après l’application https://www.planet.fr/societe-stopcovid-comment-fonctionne-lapplication-qui-doit-vous-dire-si-vous-avez-rencontre-un-malade.1972888.29336.html?xtor=SEC-63, très décriée par la population et pour laquelle demeure encore des interrogations, notamment pour le respect des données…

  Lire…