PARTAGER

Les internautes peuvent facilement être dupés. Des escrocs usurpent l’identité du gouvernement pour leur soutirer de l’argent.

Nouvelle vague d’attaque en cours. “Votre appareil est bloqué pour cause de téléchargement et de distribution de contenu illégal”. Ce message alarmant peut apparaître sur une fenêtre de votre ordinateur alors que vous surfez paisiblement sur Internet. En entête ? Les logos et couleurs de la police nationale et du ministère de l’Intérieur.

Le texte, bien qu’écrit dans un Français approximatif, peut aisément semer le doute chez les internautes non avertis. Leur arme secrète : jouer sur la peur et l’incompréhension. Les faits reprochés (téléchargement ou diffusion de contenu lié à la pornographie enfantine, viol, zoophilie) sont en effet graves, et évidemment “interdits par la loi”, rappelle le message.

Cyberattaque : 6 heures pour régler l’amende de 500 euros

Face à ce constat, une seule solution vous est proposée : vous acquitter d’une amende d’un montant de 500 euros par carte de crédit dans un court délai imparti. “Vous…

  Lire…