PARTAGER

Le 17 mai dernier, en effectuant une “maraude” dans les rues de Bordeaux, des bénévoles qui viennent en aide aux plus démunis ont reçu une leçon de morale du maire.

Mercredi 17 mai, des bénévoles de La Gamelle Bordelaise, un collectif informel qui apporte son soutien aux réfugiés sahraouis, ne s’attendaient pas à une telle réaction du maire de Bordeaux. C’est en effectuant une “maraude” dans les rues de la ville qu’ils ont rencontré Alain Juppé, a rapporté le journaliste indépendant Laurent Perpigna sur son blog hébergé par https://blogs.mediapart.fr/laurent-perpigna-iban/blog/240517/la-ville-de-bordeaux-cherche-t-elle-cacher-sa-misere. 

“Il nous a dit que nous étions des ‘inconscientes'”

Les membres du collectif n’ont pas reçu les félicitations qu’ils espéraient. “Nous nous trouvions à proximité de la mairie de Bordeaux, place Saint Christoly, quand nous avons aperçu M. Alain Juppé. À notre grande surprise, il est venu vers nous pour nous parler. Il nous a dit que nous étions des ‘inconscientes’, que nous favorisions l’assistanat”, a témoigné Sarah,…

  Lire…