PARTAGER

Les applaudissement ont fusé, dans le bureau des fidèles, le dimanche 28 juin. Anne Hidalgo a finalement été réélue avec 48,49% des voix. Lors de sa précédente mandature, les polémiques n’avaient pourtant pas manqué…

S’ouvrent devant elle des jours heureux. Après une campagne largement perturbée par le coronavirus Covid-19 et le confinement décidé par le gouvernement, Anne Hidalgo a finalement été réélue. La socialiste, de nouveau maire de Paris, ré-enquille donc pour un second tour, indique https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/06/29/a-paris-la-victoire-d-anne-hidalgo-la-deroute-d-agnes-buzyn_6044515_823448.html. Un résultat qui, s’il n’est pas surprenant compte tenu des récents sondages, vient tout de même faire mentir les nombreux pronostics avancés au cours de la précédente mandature. Le quotidien rappelle combien l’ancienne pupille de Bertrand Delanoë était “donnée politiquement morte” en 2018. En cause ? “La polémique autour des voies sur berges, les fiascos de Vélib et d’Autolib, et la spectaculaire démission de son premier adjoint, Bruno Julliard”, écrivent nos confrères.

Dorénavant, estime encore le quotidien du soir, “Anne Hidalgo se retrouve…

  Lire…