PARTAGER

La fête des amoureux est une aubaine pour les fleuristes. Les bouquets, accompagnés ou non de doux mots d’amour, se vendent par milliers. La rose en est souvent la star. Pourtant, en acheter n’est pas forcément une bonne idée.

600 millions de roses sont vendues chaque année. La https://www.planet.fr/monde-7-destinations-parfaites-pour-la-saint-valentin.1005177.1608.html?xtor=SEC-63y contribue certainement beaucoup. Symbole de l’amour par excellence, la star de la fête des amoureux n’est toutefois pas très recommandée. En cause, son bilan carbone élevé. En effet, la plupart des fleurs achetées dans l’Hexagone ne sont pas françaises.

Saint-Valentin : la rose pollue

85% des roses vendues en France sont importées des Pays-Bas, de l’Équateur, de l’Éthiopie, de la Tanzanie, ou du Kenya, stipule https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/saint-valentin-l-incroyable-bilan-carbone-des-fleurs_2056335.html

Toutefois, d’après la journaliste de France 2 Alexia Mayer, ce ne sont pas forcément les roses venant de loin qui sont les plus polluantes pour l’environnement. “Les roses kényanes bénéficient d’…

  Lire…