PARTAGER

Perquisitions fiscales en vue. Inauguré ce mercredi 3 juillet, le Service d’enquêtes judiciaires des finances vient renforcer l’équipe de contrôleurs. Leurs pouvoirs ont de quoi inquiéter les fraudeurs.

Écoutes téléphoniques, filatures, perquisitions… Le nouveau SEFJ (Service d’enquêtes judiciaires des finances) qualifié de https://www.planet.fr/impots-police-fiscale-vous-serez-desormais-plus-espionnes-que-jamais.1707392.1556.html?xtor=SEC-63, aura entre autres, tout comme les forces de l’ordre, ces quelques pouvoirs. Cette brigade d’enquêteurs inédite vient d’être lancée ce mercredi 3 juillet par le https://www.planet.fr/societe-surveillance-du-fisc-sur-les-reseaux-sociaux-est-ce-vraiment-legal.1670096.29336.html?xtor=SEC-63, neuf mois après l’adoption de la loi anti-fraude. Lors d’une conférence de presse, le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin a d’ailleurs assuré que ces agents d’impôts d’un nouveau genre seraient incontestablement “le bras armé” de Bercy, rapporte http://www.lefigaro.fr/conjoncture/la-super-police-fiscale-entre-en-action-contre-la-fraude-20190704

Objectif ? Lutter contre…

  Lire…