PARTAGER

Véritable cheval de bataille de certains membres du gouvernement, la suppression des niches fiscales pourrait rapporter des sommes considérables à l’Etat. Votre portefeuille, en revanche, risque de moins apprécier la manœuvre…

Niches fiscales : vers une suppression partielle ?

Pour “baisser les impôts des classes moyennes”, Emmanuel Macron entend supprimer “certaines niches fiscales” rapporte http://premium.lefigaro.fr/flash-eco/macron-veut-baisser-les-impots-des-classes-moyennes-et-supprimer-certaines-niches-fiscales-20190416. Le quotidien, qui se base sur les informations de l’Agence France Presse, reprend certains éléments du projet d’allocution envoyé par le président aux rédactions. Et, comme Gérald Darmanin, le chef de l’Etat semble avoir fait de ce sujet un cheval de bataille. Ce qui n’a rien de très étonnant : en théorie, l’abolition de ces niches pourrait rapporter beaucoup.

“Le coût global des niches fiscales dépasse les 100 milliards d’euros depuis l’année dernière. Forcément cela signifie que, sur le papier, leur suppression permettrait de financer un certain nombre de réformes”, rappelle Philippe Crevel, économiste…

  Lire…