PARTAGER

Pour la première fois depuis 1980, le gouvernement fait face à deux motions de censures distinctes. A quoi sert ce procédé et que risque la majorité ? 

Motion de censure : Edouard Philippe risque-t-il sa place ?

Ce mardi, le gouvernement d’Edouard Philippe fait face à non pas une, mais deux motions de censure, une première depuis 1980. Chacune a été déposée par deux groupes différents : Les Républicains d’un côté, et les trois groupes de gauche (France Insoumise, Parti socialiste, et Parti communiste) de l’autre. Il s’agit d’un procédé prévu à https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?cidTexte=JORFTEXT000000571356&idArticle=LEGIARTI000006527528&dateTexte=&categorieLien=cid et par lequel “l’Assemblée nationale met en cause la responsabilité du Gouvernement”. Le chef de file des députés LR, Christian Jacob dénonce ainsi une “dérive monarchique” du président face à laquelle le “gouvernement a failli” dans le cadre de l’affaire Alexandre Benalla et la gauche tance le manque d’explications de la majorité.

Si une motion de censure…

  Lire…