PARTAGER

Profondément agacé par un article de presse, un candidat LREM n’a pas hésité à agresser verbalement et par écrit son auteur. Il s’est ensuite excusé. Ce qu’il s’est passé.

Une expression malheureuse ? C’est en tout cas ce que pourrait laisser penser le communiqué récemment publié par Yvon Berland, qui brigue la mairie de Marseille pour La République en Marche. Le candidat, issu de la société civile réagissait à la polémique qui a fait suite à l’un de ses coup de sang, rapporte https://www.lefigaro.fr/elections/municipales/a-marseille-le-candidat-lrem-derape-face-a-un-journaliste-je-vais-te-mettre-la-tete-dans-le-cul-20200212.

C’est un article signé par Paul Molga, journaliste pour https://www.lesechos.fr/elections/municipales/municipales-a-marseille-la-campagne-den-marche-naccroche-pas-1170614, qui a fait sortir de ses gonds l’ancien président de l’université Aix-Marseille. Ce dernier s’attardait sur la difficile campagne menée par le candidat du parti majoritaire et ses équipes dans un papier intitulé “Municipales : à Marseille, la campagne d’En Marche n’accroche pas”.

Pour…

  Lire…