PARTAGER

Agressée avec une arme factice. Ce jeudi 11 avril après-midi, une enseignante du collège Elsa Triolet, à Saint-Denis, a été braquée dans sa classe, devant ses élèves de quatrième. Un phénomène non “ponctuel”.

“Les violences, c’est tout le temps”. Encore sous le choc, la professeure du collège Elsa Triolet à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), revient sur l’incident survenu ce jeudi 11 avril vers 15 heures dans sa classe.Alors qu’elle donne cours à des élèves de 4e dans une salle au rez-de-chaussée, elle aperçoit un groupe de trois jeunes d’une quinzaine d’années qui interpelle ses élèves, rapportehttps://www.franceinter.fr/societe/intrusion-dans-un-college-de-saint-denis-une-enseignante-agressee-avec-une-arme-factice

C’est alors qu’un pavé est lancé en direction de la classe. Après avoir reçu des insultes, l’un d’entre eux escalade le grillage et fait irruption dans la salle.

“C’est un attentat” !

“Il a crié “c’est un attentat”, il m’a insultée et a pointé un pistolet à billes sur moi. Il a tiré trois fois en direction de mon visage”, témoigne la professeure. 

Et d’ajouter : “J’ai mis ma main et les billes ont atterri…

  Lire…