PARTAGER

Mise en place il y a plus de 15 ans, la réforme des 35 heures avait pour ambition de permettre aux collaborateurs de profiter davantage de leur temps libre. Sauf qu’appliquer au secteur de la fonction publique, elle est surtout synonyme de jours à récupérer que les contribuables devront payer.

https://www.capital.fr/votre-carriere/fonctionnaires-leurs-heures-sup-nous-coutent-une-fortune-1269348, dans une grande enquête, vient de le dévoiler… Les heures supplémentaires que nombre de fonctionnaires ne sont jamais parvenus à écrémer sous forme de jours à récupérer faute de temps, pourraient bien impacter lourdement le budget des contribuables. De fait, depuis qu’elles ont été instaurées, les 35 heures constitueraient une véritable “bombe à retardement financière de 4 milliards d’euros”, révèle Capital.

A lire aussi : http://www.planet.fr/carriere-pension-de-reversion-epouser-un-fonctionnaire-est-il-plus-avantageux.1496301.687326.html?xtor=SEC-63

Pourquoi ?

Au cœur de cet imbroglio, des secteurs tels que la police ou le domaine médical au sein desquels nombre de fonctionnaires se trouvent en sous-…

  Lire…