PARTAGER

Victime de violents orages depuis quelques jours, une partie de l’hexagone pourrait devoir faire face à la grêle et aux tornades. Si la situation n’est pas sans explications, elle pourrait cependant se prolonger.

Vous avez sûrement eu vent des gigantesques orages qui ont frappé le sud-ouest du pays la semaine passée. On les appelle “supercellules”, ou les orages supercellulaires. Surnommé “roi des orages” par https://www.20minutes.fr/planete/2542903-20190618-video-roi-orages-reviendra-sud-quasi-certitude, ce phénomène météorologique n’a rien d’anormal en ce mois de juin, selon les explications d’Etienne Kapikian, prévisionniste chez Météo France. Il s’agit toutefois d’une catégorie d’orages bien plus violents que la normale, s’étendant jusqu’à 15 kilomètres à la verticale.

Si la France est touchée par le phénomène des https://www.planet.fr/societe-grele-orages-et-arbres-arraches-apres-la-canicule-la-tempete.1781123.29336.html?xtor=SEC-63, c’est parce ces dernières semaines ont connu plusieurs conflits de masse d’air. La rencontre des températures…

  Lire…