PARTAGER

Face à une contestation âpre et une opposition qui fait blocage, l’exécutif envisage de faire passer la réforme des retraites en force, à l’aide de l’article 49-3. Un choix politique critiquable… Et potentiellement dangereux.

“Si on veut passer à autre chose, il faut un 49-3. L’inéluctabilité de son utilisation s’impose. La question, c’est quand, et sur quel texte ?”, affirme sans hésiter Roland Lescure, député La République en Marche (LREM), dans les colonnes du https://www.lefigaro.fr/politique/reforme-des-retraites-des-deputes-lrem-en-croisade-contre-l-article-49-3-20200224. Pour cet élu de la majorité, impossible de faire autrement et, à en croire le quotidien, il n’est pas le seul. De nombreux autres attendraient, “impuissants” , le moment où le gouvernement se décidera finalement à dégainer l’article qui a coûté si cher à François Hollande et Manuel Valls. C’est bien pour cela, entre autres, qu’ils ne veulent pas en arriver là.

“Il n’y a aucun désir, dans nos rangs, d’un 49-3. Notre schéma idéal, c’est que le débat ait lieu. Il ne faut pas désespérer, la balle est dans le camp de l’opposition”, explique pour sa part Gilles Le Gendre, patron du groupe…

  Lire…