PARTAGER

Le gouvernement souhaite mettre en place une nouvelle baisse de la fiscalité. Pour autant, elle ne devrait pas profiter aux Françaises et aux Français comme celle annoncée en 2019. Explications.

Il aime leur “vélocité” ainsi que leur “esprit d’entreprise”. Le chef de l’Etat a récemment loué la qualité des ETI,  ces entreprises dites “de taille intermédiaire”, dont il recevait 500 des dirigeants le 21 janvier 2020. Et, selon lui, la France souffre de ne pas avoir suffisamment mis l’accent sur ces acteurs économiques très particuliers.

C’est pourquoi le président de la République devrait acter une nouvelle baisse des impôts dont s’acquittent ces entreprises, rapporte https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/01/21/emmanuel-macron-promet-une-baisse-significative-des-impots-de-production_6026704_3234.html (article abonné). D’après le quotidien du soir, cette baisse de la fiscalité devrait même faire partie de son “pacte productif”.

Si la baisse d’impôts envisagée par Emmanuel Macron se concrétise, elle ne serait pas la première à l’attention des entreprises. Il a notamment fait valoir de précédent allègement fiscaux (…

  Lire…