PARTAGER

EXCLUSIF. Des banques de plus en plus exigeantes… S’il est encore possible d’acheter sans apport personnel, 88% des acheteurs financent au moins les frais liés à l’acquisition, soit environ 10%. Quelle épargne faut-il alors prévoir pour acheter un bien de 75m2 dans 15 grandes villes françaises ? Pour Planet, Sandrine Allonier, directrice de la communication et porte-parole du réseau Vousfinancer, s’est penchée sur le sujet.

Emprunter sans apport : mythe ou réalité ? Si dans les faits, cela est encore possible, il devient de plus en plus compliqué de souscrire un prêt immobilier, sans aucun financement. La plupart des banques demandent en effet que l’emprunteur règle les frais liés à l’acquisition (frais de notaire, frais de garantie, frais de dossier et/ou de courtage) via son épargne personnelle, soit environ 10% d’apport.

“La majorité des banques exigent que les emprunteurs aient au moins 10% d’apport personnel. Et si certaines banques accordent encore des financements à 110%, elles ne sont pas nombreuses : une ou deux par région, et parfois uniquement pour les jeunes primo-accédants de moins de 40 ans” nous indique Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.

Immobilier : des conditions d’octroi de crédit durcies

Par ailleurs, selon une enquête interne réalisée fin octobre, près de 95 % des courtiers…

  Lire…