PARTAGER

Les députés pourront bénéficier de 1 200 euros d’indemnité de loyers à partir du 1er janvier 2018. Cette mesure ne fait pas l’unanimité.

A partir du 1er janvier 2018, les députés pourront louer un pied-à-terre parisien pris en charge par l’Assemblée nationale, a informé lundi le premier questeur Florian Bachelier (LREM), dans une lettre que s’est procurée l’https://www.lopinion.fr/edition/politique/deputes-pourront-desormais-louer-pied-a-terre-parisien-aux-frais-l-139788?utm_source=twitter. Cette indemnité de loyer qui s’élève à un montant de 1 200 euros, a “le double avantage d’améliorer les conditions de vie et donc de travail des députés, en en finissant avec le nomadisme inconfortable que vous nous avez décrit, mais aussi d’être beaucoup moins coûteuse pour le budget de l’Assemblée nationale que l’hôtel et la résidence”, a expliqué le député d’Ille-et-Vilaine.

Un budget hôtel de 3 200 euros par mois

Si cette mesure a de quoi faire grincer des dents, il s’avère qu’elle reste beaucoup moins coûteuse que celle établie actuellement. En effet,…

  Lire…