PARTAGER

Le chroniqueur voulait qu’Edwy Plenel l’accompagne sur les ronds-points, comme Tintin et le capitaine Haddock.

Edwy Plenel et Charles Consigny : deux visions opposées

Le journaliste et fondateur de Médiapart était l’invité de Laurent Ruquier dans “On n’est pas couché” samedi 22 décembre sur France 2 pour analyser le mouvement des “gilets jaunes”. Si l’acte 6 n’a pas autant rassemblé que les précédentes mobilisations, de nombreuses personnes sont toujours sur les ronds-points partout en France. Mais dès son arrivée sur le plateau, le journaliste et le chroniqueur Charles Consigny ont eu des échanges tendus. Il faut dire que les deux hommes ont des visions diamétralement opposées. En somme, ils sont d’accord pour dire qu’ils ne sont pas d’accord.

Quand Edwy Plenel a abordé le sujet de l’impôt sur la fortune (ISF), Charles Consigny a même mis ses paroles en doute. Pour lui, le retour de cet impôt ne fait pas partie des revendications des « gilets jaunes ». Il considère d’ailleurs que ce serait une très mauvaise idée. “C’est risible, excusez-moi, les riches paient…

  Lire…