PARTAGER

Condamné en 2004 à la réclusion criminelle à perpetuité, Marc Dutroux entend s’adresser à ses victimes et à leurs familles. Il assure avoir des réponses à leur fournir. 

Marc Dutroux veut faire acte de “contrition”

Marc Dutroux a été condamné en 2004, après trois mois et demi de procès et huit ans d’enquête, à la réclusion criminelle à perpétuité pour le viol et l’enlèvement de six fillettes ainsi que la mort de Julie, An, Meliss et Eefje. Depuis sa cellule cependant, il entend s’adresser aux victimes et à leurs familles ainsi que l’a révélé son avocat la semaine dernière dans plusieurs médias et notamment sur https://www.rtl.be/info/belgique/faits-divers/une-lettre-exprimant-les-regrets-de-marc-dutroux-bientot-envoyee-aux-victimes-il-y-aura-des-reponses-a-certaines-questions-que-se-posent-encore-les-1024665.aspx.

Bruno Dayez, qui défend Marc Dutroux, a expliqué que son client voulait faire acte de “contrition” et par cette missive : “démontrer qu’il n’est pas forcément le monstre froid que l’on a tendance à décrire mais qu’il a une certaine capacité à adhérer à la souffrance de ses victimes,…

  Lire…