PARTAGER

C’est au 55 rue du Faubourg Saint-Honoré que se sont parfois joué certaines des plus grandes décisions politiques. Mais l’Elysée est aussi un lieu de vie, et donc le théâtre, parfois, de ses folies.

Félix Faure : mort avec sa maîtresse

Ce sont chaque jour plusieurs centaines de personnes qui travaillent pour l’Elysée. Evidemment, c’est surtout les noms et les cocasseries des plus illustrent qui entrent dans l’histoire. Car le palais du 55 rue du Faubourg Saint-Honoré, s’il est un haut lieu de la politique française, est aussi parfois le théâtre de ses liaisons, de ses facéties. De ses histoires à hauteur d’hommes et de femmes.

Certaines sont moins connues que d’autres mais nul doute que la mort de Félix Faure est la plus “insolite”. Celui qui fut le sixième président de la Troisième République est mort dans une position pour le moins “intimiste” alors que sa maîtresse, Marguerite Steinheil, lui prodiguait une fellation.

Celui qui fût visé par le célèbre J’accuse d’Emile Zola, a fait une congestion cérébrale à laquelle pourrait ne pas être étranger un stimulant pris en amont.

Carla Bruni en petite tenue à l’Elysée

Carla Bruni a pris ses…

  Lire…