PARTAGER

A Montpellier, une patiente de 39 ans a développé un cancer du poumon après avoir reçu une greffe de ces deux organes. Sa donneuse avait fumé l’équivalent d’un paquet de cigarettes par jour pendant 30 ans.

Elle développe un cancer après une greffe : les poumons de la donneuse ne présentaient aucune anomalie

Un cas clinique rare et malheureux. Atteinte de mucoviscidose et suivie depuis son enfance, une patiente du CHU de Montpellier, espérait être enfin sur la voie de la guérison. Suite à une “brusque diminution de ses capacités respiratoires”, elle avait pu bénéficier d’une double greffe pulmonaire, provenant d’une grande fumeuse.

La donneuse de 57 ans, consumait en effet l’équivalent de 20 cigarettes par jour pendant 30 ans. Toutefois, les examens médicaux n’avaient révélé aucune anomalie sur les poumons greffés.  C’est ce qu’ont expliqué des chirurgiens thoraciques Français dans le numéro d’octobre de https://www.lungcancerjournal.info/article/S0169-5002(18)30486-0/fulltext, citée par http://realitesbiomedicales.blog.lemonde.fr/2018/10/31/une-donneuse-dorganes-transmet-un-cancer-du-poumon-a-sa-receveuse%e2%80%a8/

  Lire…