PARTAGER

Six personnes interpellées avaient pour projet de lancer une action violente contre Emmanuel Macron. Le président a échappé de peu au pire.

Attaque violente contre Emmanuel Macron : elle devait se dérouler cette semaine

Emmanuel Macron a beau être l’homme le mieux protégé de France, en cette période de commémorations, il n’est pas passé loin. Cette semaine, six personnes ont été interpellées pour avoir fomenté un projet d’attaque violente contre le président de la République.

Si des sources se sont fait l’écho d’un projet “imprécis” et “mal défini”, il était tout de même prévu qu’il se déroule très prochainement. Comme le rapporte https://www.lci.fr/police/info-lci-tf1-action-violente-planifiee-contre-emmanuel-macron-le-principal-suspect-voulait-agir-pendant-les-commemorations-du-11-novembre-2103696.html, l’un des suspects avait pour ambition d’agir pendant “l’itinérance mémorielle” d’Emmanuel Macron, qui se déroule en ce moment, à l’aune du centenaire de l’armistice de la Grande Guerre. Arrêté, un certain Jean-Pierre B. avait notamment prévu de s’approcher du président de la…

  Lire…